Si vous venez nous rendre visite à Essaouira, vous aurez sans doute entendu parler de la cité d’Agadir, ne se trouvant pas loin, vers le Sud. Grande station balnéaire au climat très doux, Agadir est une destination de plus en plus prisée par les touristes dans le monde entier étant à la recherche de souvenirs inoubliables, et qu’ils souhaitent partager avec leur famille, leur conjoint ou leurs amis.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur la station balnéaire d’Agadir, que ce soit à propos de son histoire, ainsi que différentes activités que vous pouvez pratiquer une fois sur place.

Un peu d’histoire sur Agadir

A l’origine, Agadir est une ville d’agriculture et de pêche. C’est vers 1505 que les portugais accostent pour la première fois sur cette terre du Maroc. Ils s’installent à ce moment-là au pied de la colline et construisent une forteresse pour protéger celle-ci. Ils furent ensuite bannis par les différentes tribus locales et quittent ensuite la région, et le Maroc lui-même.

Il faudra ensuite attendre le XVIIème siècle pour que la dynastie berbère du Tazeroualt donne un nouveau souffle à la cité et permette à la cité de recevoir de nombreux échanges commerciaux entre l’Europe et le Maroc. La cité prospère à nouveau.

Puis, catastrophe ! En 1731, un terrible tremblement de terre détruit la cité d’Agadir. C’est avec l’autorisation de de la monarchie locale que les Hollandais participent ensuite à la reconstitution de la cité en installant un comptoir. C’est ainsi que, jusqu’en 1960, l’activité de la cité d’Agadir va vaciller entre fébrilité et abandon. Cette année-là, un nouveau tremblement de terre, causant des milliers de morts, détermine encore une fois le destin de la ville.

Aujourd’hui, remise de ces tragédies du passé, Agadir est devenue une cité très moderne tournée vers son futur. Elle compte à ce jour 570 000 habitants, appelés en français les Gadiris, Gougadir en langue berbère et Gadiria en arabe. Grâce à cette population, la cité d’Agadir s’est élevée à la septième place des cités les plus peuplées du Maroc.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, Agadir est considérée comme un symbole de modernité au Maroc et une destination touristique incontournable puisqu’elle est la deuxième destination du Maroc où les touristes décident le plus de se rendre.

Comment aller à Agadir ?

Si vous venez de l’extérieur du Maroc, le moyen de transport le plus évident reste l’avion, puisqu’Agadir possède son propre aéroport, lequel est situé à environ 25 kilomètres de la ville et rallie la cité grâce à un bus partant toutes les 30 minutes.

Pour vous situer Agadir au Maroc, la station balnéaire est au sud-ouest du Maroc, à 170 kilomètres d’Essaouira. Pour vous y rendre depuis la cité d’Essaouira, il vous est possible de louer une voiture pour quelques jours et ainsi vous déplacer librement entre les deux cités.

Le trajet ne pose pas vraiment de problème et est plutôt rapide, ce qui fait que vous pouvez probablement faire l’aller-retour dans la journée, si vous le souhaitez. Cependant, si vous décidez de loger sur place, de nombreux hôtels de luxes et riads sont à votre disposition, ce qui pourrait vous permettre de profiter un peu plus de la station balnéaire d’Agadir.

Les possibles activités à faire à Agadir

En tant que deuxième destination touristique du pays, Agadir propose de magnifiques paysages et de nombreuses activités qui sont tant appréciées et qui vous feront aimer Agadir. Nous allons vous les présenter.

La Vallée du Paradis

Le nom fait rêver, et pour cause ! La Vallée du Paradis est cachée au plus profond de l’un des derniers contreforts de l’Atlas avant que celui-ci ne se perde dans l’Atlantique. Pour accéder à la Vallée du Paradis, il faut emprunter une route sinueuse partant vers les montages. Ensuite, vous pourrez emprunter un chemin pédestre avec balise pour vous escorter.

Durant les années 60-70, la Vallée du Paradis est devenue un rassemblement de hippies et celle-ci est encore imprégnée de cette ambiance particulière.

Si vous voulez emprunter une route la plus utilisée pour aller vers la Vallée du Paradis, vous pouvez prendre le chemin passant par Aourir, qui est situé en bord de mer. Environ quinze kilomètres plus loin, vous pourrez remarquer un signal routier indiquant la direction d’un sentier pédestre qui aboutira vers des piscines naturelles dont l’eau turquoise vous éblouira.

Une fois arrivé à destination, vous pourrez contempler la vue magnifique et grimper sur la vallée, tandis que vous apercevrez les nombreuses cabanes en roseaux vous proposant diverses collations et boissons.

Un paysage superbe s’offrira à vous, charmé par les nombreux palmiers et la flore abondante présents sur la vallée.  Vous pourrez également contempler de nombreuses tables et chaises enfoncées dans l’eau qui donnent très envie lorsque le temps est au rendez-vous.

En bref, si vous souhaitez vous rendre à la Vallée du Paradis lors de votre visite d’Agadir, sachez que vous allez en prendre plein la vue !

Le Souk El Had

Le Souk El Had, présent au centre d’Agadir, s’étend sur un superficie de douze hectares et comprend pas moins de six mille boutiques qui sont rangées à la fois par produits et par familles. Le Souk El Had comporte neuf portes par lesquelles vous pouvez accéder et par lesquelles l’air passe, ce qui permet de bien aérer le souk, et possède six mètres de murailles en hauteur.

Que vous arriviez à conclure des achats ou non, il est quand même conseillé d’aller y faire un tour pour contempler les allées riches en couleurs ainsi que les différents parfums émanant des épices et différents produits présents dans le souk. Attention cependant à ne pas vous faire arnaquer si vous décidez d’acheter quelque chose. Les souks sont typiquement ce que l’on appelle des attrapes-touristes. Soyez donc prudents lors de vos achats et n’hésitez pas à marchander et négocier le prix avec les commerçants.

Cependant, même si on vous conseille d’y faire un tour, âmes sensibles s’abstenir ! Car, en effet, au Souk El Had, vous pourrez rencontrer de nombreuses bêtes vivantes, notamment des volailles qui pourront être tuées et déplumées devant vous.

A côté de ça, vous pourrez dénicher de magnifiques objets de décoration, de nombreux tapis, et des lampes, et bien entendu de nombreux produits alimentaires comme des épices, des fruits et des légumes.

La Kasbah d’Agadir

La Kasbah d’Agadir, également appelée Agadir Oufella, signifiant “la ville haute d’Agadir” a été construite en 1540 par le Roi Mohammed Ech-cheikh dans le but de protéger la cité face à de possibles invasions, notamment les invasions portugaises.

Malheureusement, à cause du terrible tremblement de terre de 1960, cette petite ville dans la ville fut détruite, mais, avec le temps, de nouvelles fortifications furent reconstruites tout en conservant la porte d’entrée originale de la petite ville.

La Kasbah domine l’Océan Atlantique à plus de 265 mètres de haut, ce qui offre un paysage spectaculaire sur la ville d’Agadir, la baie ainsi que l’arrière-pays.

Pour que vous connaissiez un peu plus l’histoire de la Kasbah d’Agadir si vous vous la visitez, nous allons vous énumérer les différentes phases de constructions qu’a connu cette ville haute :

  • En 1505, le capitaine Joao Lopez de Sequeira décide de construire à l’aide de pierre et de chaux un petit fort pour protéger une source d’eau douce.
  • En 1511, les tribus du Souss lancent la première offensive contre les portugais installés à Agadir.
  • En 1513, le roi du Portugal Dom Manuel rachète ce petit fort et l’appelle alors Santa Cruz do Cabo de Aguer, signifiant Saint Croix du Cap de Guir.
  • En 1536 le Sultan Saadien Moulay Abdallah déclare la guerre sainte contre les envahisseurs et c’est finalement son fils, Mohamed Cheikh El Mehdi, qui s’empare d’Agadir.
  • En 1540, Mohamed Cheikh, étant devenu souverain, construit la Kasbah d’Agadir, l’entourant de tours fortifiées et y installant entre 40 et 50 canons pour défendre la ville.
  • En 1541, la dynastie Saadienne libère totalement la ville de l’occupation portugaise. Ceci marque le début de la Renaissance d’Agadir.

La Vallée des Oiseaux

La Vallée des Oiseaux est le parc animalier d’Agadir, et est l’endroit parfait si vous recherchez un peu de calme. D’une superficie de 2,5 hectares et situé dans le centre d’Agadir, la Vallée des Oiseaux regroupe de nombreuses espèces d’oiseaux rares pouvant être trouvés en Amérique du Sud ou encore en Asie, ainsi que des mammifères, comme des singes magots ou des mouflons à manchette, par exemple. 

Dans ce jardin, la faune est aussi importante que la flore puisque de nombreuses espèces d’arbres et de fleurs comme des magnolias, des bananiers ou encore des lauriers roses y sont présents, le tout surplombé par une cascade. C’est une très bonne idée pour une balade en famille, avec les enfants, et l’entrée n’est pas très chère, elle s’élève à 5 Dhs (Dirhams, monnaie du Maroc), ce qui ne représente même pas 1€.

Notez aussi que le parc est ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 puis de 14h30 à 18h30.

La médina Polizzi

La médina Polizzi tient son nom de Beato Salvatore Polizzi, créateur de la médina.

N’ayant pas échappé au tremblement de terre de 1960, la médina d’Agadir a été remplacée par un nouvel aménagement spectaculaire, de l’autre côté de la cité, respectant l’art de la pierre-millénaire étant développé dans l’Atlas et l’Anti-Atlas. C’est ainsi que la médina Polizzi voit le jour.

La médina Polizzi possède sa propre architecture, une architecture que l’on ne voit nul part ailleurs, donnant un aspect magique à la médina, et qui a pour particularité d’avoir un positionnement de pierres minutieusement installées mais respectant tout de même une géométrie complexe.

Cette médina a malheureusement de nombreux problèmes sur le dos, notamment en ce qui concerne son financement. C’est pourquoi l’entrée est payante si vous souhaitez vous y rendre et vous coûtera 40 Dhs, soit environ 4€.

De plus, la médina est fermée le lundi, faites donc attention si vous vous rendez à Agadir un tel jour.


On espère que désormais vous avez une meilleure idée de ce qu’est Agadir et des activités que vous pouvez faire une fois sur place, des nombreux lieux à voir en tant que touristes.

Bien entendu, il y a d’autres activités possibles à faire, mais il nous serait impossible de parler de tout dans cet article. Si vous voulez en savoir un peu plus sur les activités possibles, pensez à regarder notre section FAQ sous cet article qui vous aidera, on l’espère, à trouver des choses qui vous plairont.

Si vous passez par Essaouira, on espère que vous prendrez quelques jours pour visiter le Maroc et qu’Agadir ne sera pas laissée de côté, car c’est un endroit fabuleux pour touristes, et vous repartirez comblés, des souvenirs pleins la tête.